Sleeve gastrectomie par laparoscopie : comparaison des résultats entre les adultes et les adolescents

La sleeve gastrectomie permettrait d’éliminer et de prévenir le diabète plus efficacement chez les adolescents que chez les adultes, tout en augmentant le pourcentage de poids perdus à long terme chez les patients atteints d’obésité morbide, selon une étude effectuée pour le Springer Science + Business Media, publiée le 11 février 2018.

Nesreen Khidir, Moamena Ahmed El-Matboulu, Davit Sargysan, Mohammed Al-Kuwari, Moataz Bashah et Michel Gagner ont comparé les résultats de l’opération en suivant les patients adultes et adolescents après l’intervention sur une période de cinq ans. Alors que la sleeve gastrectomie par laparoscopie (SGL) est une chirurgie qui suscite un débat lorsque pratiquée sur les adolescents, l’étude démontre que la SGL serait plus efficace chez ceux-ci.

Résultats sur le diabète

Un total de 139 adultes, âgés de 37 ans en moyenne et de 91 adolescents, âgés de 17 ans en moyenne La SGL ont subi la SGL. Après cinq ans, 68,2% des adultes et 62,5% des adolescents étaient guéris du diabète. Par ailleurs, 13% des adultes ont rechuté alors que ça n’a été le cas pour aucun adolescent.

Résultats sur la perte de poids

Le pourcentage du poids perdu au total était de 23% chez les adolescents et de 26,9% chez les adultes, après un an. Au bout de cinq ans, le pourcentage a augmenté à 35,8% chez les adolescents, alors qu’il est resté sensiblement le même chez les adultes, soit 26,3%. Au fil du temps, on remarque donc que l’opération a été bénéfique pour les patients en plus bas âge à long terme, puisqu’ils ont continué à perdre du poids. Les auteurs de l’étude ont conclu que la meilleure tranche d’âge pour subir une chirurgie bariatrique est entre 19 et 21 ans.

L’obésité et le diabète demeurent des problématiques de santé fortement présente, que la SLG permet d’améliorer. Selon le docteur Michel Gagner,  elle «fonctionne avec le mécanisme de satiété normale de l’organisme, provoquant les patients à manger moins naturellement. La chirurgie du gastrique sleeve peut également restreindre l’appétit en réduisant la production d’hormones liées à la faim dans l’estomac, ce qui contribue également à la perte de poids».

Comme mentionné dans l’étude, les risques de morbidité et de décès associés à l’obésité chez les enfants augmente alors qu’ils atteignent l’âge adulte. Une intervention chez les adolescents peut réduire le risque de développement de ce problème de santé dans le futur. Le diabète est une maladie liée de très près à l’obésité. Il s’agit d’un sujet qui suscite beaucoup de questionnement, notamment en lien avec les problèmes comme la dépression chez les adolescents qui peuvent survenir avec l’obésité. Cette étude sur la sleeve gastrectomie par laparoscopie chez les adultes et les adolescents représente les premiers pas démontrant qu’il est possible d’opérer des patients plus jeunes pour contrer efficacement le diabète et le surplus de poids.

Pour plus d’informations sur la SLG, n’hésitez pas à contacter la clinique du docteur Michel Gagner, le premier à avoir explorer la chirurgie comme première étape d’une intervention chirurgicale visant une perte de poids pour les patients à risques élevés, en 2000.  Elle est devenue l’une des procédures les plus pratiquées dans le monde.

 

Leave a Comment

Filed under Blog

Comments are closed.