Questionnaire du patient : Chirurgie bariatrique et générale

Informations générales
Informations physiques
Contact de référence
Antécédents médicaux
Assurance médicale
Communications électroniques
Examen

Le Médecin utilisera des moyens raisonnables pour protéger la sécurité et la confidentialité des informations envoyées et reçues à l'aide des Services (« Services » est défini dans le consentement ci-joint à l'utilisation des communications électroniques). Cependant, en raison des risques décrits ci-dessous, le Médecin ne peut garantir la sécurité et la confidentialité des communications électroniques :

  • L'utilisation de communications électroniques pour discuter d'informations sensibles peut augmenter le risque que ces informations soient divulguées à des tiers.

  • Malgré des efforts raisonnables pour protéger la confidentialité et la sécurité des communications électroniques, il n'est pas possible de sécuriser complètement les informations.

  • Les employeurs et les services en ligne peuvent avoir le droit légal d'inspecter et de conserver les communications électroniques qui transitent par leur système.

  • Les communications électroniques peuvent introduire des logiciels malveillants dans un système informatique et potentiellement endommager ou perturber l'ordinateur, les réseaux et les paramètres de sécurité.

  • Les communications électroniques peuvent être transmises, interceptées, diffusées, stockées ou même modifiées à l'insu ou sans l'autorisation du médecin ou du patient.

  • Même après que l'expéditeur et le destinataire ont supprimé des copies de communications électroniques, des copies de sauvegarde peuvent exister sur un système informatique.

  • Les communications électroniques peuvent être divulguées conformément à une obligation de déclaration ou à une ordonnance du tribunal.

  • La visioconférence utilisant des services tels que Skype ou FaceTime peut être plus ouverte à l'interception que d'autres formes de visioconférence.

Si l'e-mail ou le SMS est utilisé comme outil de communication électronique, les risques suivants sont supplémentaires :

  • Les e-mails, SMS et messages instantanés peuvent plus facilement être mal acheminés, ce qui augmente le risque d'être reçus par des destinataires imprévus et inconnus.

  • Les e-mails, SMS et messages instantanés peuvent être plus faciles à falsifier que les copies papier manuscrites ou signées. Il n'est pas possible de vérifier la véritable identité de l'expéditeur ou de s'assurer que seul le destinataire peut lire le message une fois qu'il a été envoyé.

Conditions d'utilisation des Services

  • Bien que le médecin tentera d'examiner et de répondre en temps opportun à votre communication électronique, le médecin ne peut garantir que toutes les communications électroniques seront examinées et traitées dans un délai spécifique. Les Services ne seront pas utilisés pour des urgences médicales ou d'autres questions urgentes.

  • Si votre communication électronique nécessite ou invite une réponse du médecin et que vous n'avez pas reçu de réponse dans un délai raisonnable, il est de votre responsabilité de faire un suivi pour déterminer si le destinataire prévu a reçu la communication électronique et quand le destinataire répondra.

  • La communication électronique n'est pas un substitut approprié pour la communication en personne ou par téléphone ou les examens cliniques, le cas échéant, ou pour se rendre au service des urgences en cas de besoin. Vous êtes responsable du suivi des communications électroniques du médecin et de la planification des rendez-vous, le cas échéant.

  • Les communications électroniques concernant le diagnostic ou le traitement peuvent être imprimées ou transcrites intégralement et faire partie de votre dossier médical. D'autres personnes autorisées à accéder au dossier médical, telles que le personnel et le personnel de facturation, peuvent avoir accès à ces communications.

  • Le médecin peut transmettre des communications électroniques au personnel et aux personnes impliquées dans la prestation et l'administration de vos soins. Le médecin peut utiliser un ou plusieurs des services pour communiquer avec les personnes impliquées dans vos soins. Le médecin ne transmettra pas de communications électroniques à des tiers, y compris les membres de la famille, sans votre consentement écrit préalable, sauf dans la mesure autorisée ou requise par la loi.

  • Vous et le Médecin n'utiliserez pas les Services pour communiquer des informations médicales sensibles sur les sujets spécifiés ci-dessous :

  • Maladie sexuellement transmissible

  • SIDA/VIH

  • Santé mentale

  • Déficience développementale

  • Abus de substance

  • Vous vous engagez à informer le Médecin de tout type d'informations que vous ne souhaitez pas envoyer via les Services, en plus de celles décrites ci-dessus. Vous pouvez compléter ou modifier la liste ci-dessus à tout moment en avisant le Médecin par écrit.

  • Certains Services peuvent ne pas être utilisés à des fins thérapeutiques ou pour communiquer des informations cliniques. Le cas échéant, l'utilisation de ces Services sera limitée à des fins d'éducation, d'information et d'administration.

  • Le médecin n'est pas responsable de la perte d'informations due à des défaillances techniques associées à votre logiciel ou à votre fournisseur de services Internet.

Instructions pour la communication à l'aide des Services Pour communiquer à l'aide des Services, vous devez :

  • Limitez ou évitez raisonnablement d'utiliser l'ordinateur d'un employeur ou d'un tiers.

  • Informer le médecin de tout changement d'adresse e-mail, de numéro de téléphone portable ou d'autres informations de compte du patient nécessaires pour communiquer via les services.

Si les Services incluent des e-mails, des messageries instantanées et/ou des SMS, les dispositions suivantes s'appliquent :

  • Incluez dans la ligne d'objet du message une description appropriée de la nature de la communication (par exemple, « renouvellement d'ordonnance ») et votre nom complet dans le corps du message.

  • Passez en revue toutes les communications électroniques pour vous assurer qu'elles sont claires et que toutes les informations pertinentes sont fournies avant de les envoyer au médecin.

  • Assurez-vous que le médecin est au courant lorsque vous recevez une communication électronique de la part du médecin, par exemple par un message de réponse ou en autorisant l'envoi de « confirmations de lecture ».

  • Prenez des précautions pour préserver la confidentialité des communications électroniques, comme l'utilisation d'économiseurs d'écran et la sauvegarde des mots de passe des ordinateurs.

  • Retirer le consentement uniquement par courrier électronique ou par communication écrite au médecin.

  • Si vous avez besoin d'une assistance immédiate, ou si votre état semble grave ou s'aggrave rapidement, vous ne devez pas compter sur les Services. Vous devez plutôt appeler le bureau du médecin ou prendre d'autres mesures appropriées, comme vous rendre au service d'urgence ou à la clinique de soins d'urgence le plus proche.

Antécédents chirurgicaux