Saviez-vous que nous avons un groupe de soutien ?

Vos questions et préoccupations ont très probablement été posées et répondues dans notre groupe de soutien. Modéré par nos diététiciens, nos infirmières et notre personnel. Nous vous fournissons une éducation fiable et des ressources pour vous aider tout au long de ce processus de changement de vie.

Un ballon gastrique à avaler est arrivé au Québec

Un ballon gastrique à avaler est arrivé au Québec suite à l'approbation de Santé Canada.

MONTRÉAL, Quebec le 10 novembre 2022

Un ballon gastrique à avaler est arrivé au Québec suite à l'approbation de Santé Canada.

Le ballon gastrique est une capsule qui contient le ballon dégonflé, qui sera avalé comme une pilule avant d'être gonflé. Le ballon, de la taille d'un pamplemousse, occupe une place dans votre estomac pour vous donner une sensation de satiété. Il se dégonfle de lui-même au bout de quatre mois, et passe naturellement dans le système digestif.

L'avantage ? La procédure ne nécessite pas d'anesthésie ni d'intervention chirurgicale pour insérer le ballon, ce qui réduit considérablement les obstacles pour des millions de potentiels patients .

Le nouveau ballon devrait révolutionner les procédures de perte de poids disponibles au Canada où, selon Statistique Canada, 8,2 millions de personnes sont classées comme obèses.

Le ballon n'est proposé que dans quelques cliniques bariatriques du pays, dont la Clinique Michel Gagner à Montréal, au Québec.

Dr Lamees Almutlaq, chirurgien bariatrique à la Clinique Michel Gagner, considère que "grâce à cette technologie non invasive, nous pourrons aider de nombreuses personnes à démarrer et à atteindre leurs objectifs de perte de poids, y compris celles qui présentent un risque trop élevé pour subir une anesthésie générale ou qui ont simplement peur de l'endoscopie, le tout en 15 minutes."

"Les meilleurs candidats sont ceux dont l'indice de masse corporelle, un indice utilisé pour estimer la graisse corporelle, est inférieur à 35", explique le Dr Michel Gagner, pionnier dans le domaine de la chirurgie bariatrique. "Parfois, nous pouvons constater une perte de poids de près de 10 points d'indice de masse corporelle, et c'est assez spectaculaire - comparable à une sleeve gastrique."

La société responsable du développement du ballon, Allurion, affirme qu'il s'agit d'un outil supplémentaire pour aider à lutter contre l'obésité. Ils appellent cela une "lune de miel de la faim", où les patients peuvent adopter des habitudes saines et maintenir une perte de poids soutenue.

Toutefois, le Dr Gagner souligne que cette procédure n'est pas une solution miracle. Il est préférable de l'utiliser en association avec un régime alimentaire sain et des médicaments coupe-faim, afin d'éviter une reprise de poids lorsque le ballon disparaît.

La procédure globale ne s'arrête pas une fois que le ballon se trouve dans l'estomac. "Nous avons une équipe de diététiciens qui vont aider les patients à suivre leurs progrès", explique Louidgina Khoury, directrice de nutrition à la Clinique Michel Gagner.

Le Québec a vu ses premiers patients équipés du ballon Allurion à la fin du mois d'octobre, et le chiffre va augmenter au cours du mois de novembre et de décembre.

Pour plus d'informations : Clinique Michel Gagner, info@cliniquemichelgagner.com, (514) 922-5055