Types de chirurgies

Chirurgie de l'hidradénite suppurée

Aperçu

Qu'est-ce que l'hidradénite suppurée (HS) ? C'est une affection caractérisée par de petites masses douloureuses qui se forment sous la peau. Ces bosses se produisent généralement dans les zones où votre peau se frotte, provoquant une friction. Ainsi, l’HS peut généralement se trouver au niveau des aisselles, de l'aine, des fesses et sous les seins. De plus, les masses guérissent lentement, sont sujettes à la récidive et peuvent entraîner des chéloïdes (cicatrices épaisses et surélevées) et des « tunnels » sous-cutanés.

Les symptômes de l’HS comprennent :

  • Petites bosses douloureuses

  • Plaies pleines de pus pouvant suinter

  • “Tunnels” sous la peau qui se connectent de bosse en en bosse

  • Points noirs autour de la zone affectée de la peau

Pourquoi?

Les patients atteints d'HS rapportent souvent que le problème commence après la puberté, persiste pendant de nombreuses années et s'aggrave avec le temps. Cela peut avoir de graves effets sur votre bien-être émotionnel et mental. Un traitement chirurgical peut être recommandé pour les patients qui ont des problèmes de récidive chronique et qui souhaitent traiter la maladie avant qu'elle ne s'aggrave.

Toutes les chirurgies, qu'elles soient majeures ou mineures, comportent des risques. La chirurgie de l'hidradénite suppurée présente généralement les risques suivants :

Risques

Risques de la chirurgie

  • Infection de la zone traitée par la chirurgie.
  • Développement de chéloïdes (une cicatrice épaisse).
  • Saignement excessif.
  • Douleur, gonflement, irritation ou gêne au niveau de l'incision.
  • Perte de la sensibilité entourant la zone concernée si les terminaisons nerveuses doivent être coupées. Cela peut être temporaire ou permanent en fonction des cas.
  • Récidive de l’HS après la chirurgie (il y a un grand risque que la maladie revienne).

A quoi s'attendre avant l'intervention chirurgicale

Vous devrez peut-être prendre des antibiotiques avant la chirurgie. Des analyses de sang de routine ne sont généralement pas nécessaires, mais peuvent être recommandées avant la chirurgie en fonction de l'âge du patient et de l'existance de problèmes médicaux.

La chirurgie de l’HS est une chirurgie mineure et se fait en ambulatoire (vous pourrez rentrer chez vous une fois la chirurgie terminée). Avant votre chirurgie, une infirmière ou un médecin délimitera la zone à traiter, la nettoiera et répondra à toutes les questions que vous pourriez avoir. Ensuite, ils engourdiront la zone à l'aide d'un anesthésique local afin que vous ne ressentiez aucune gêne pendant l'intervention. 

La durée de l’intervention varie entre quelques minutes et une heure, en fonction de la complexité du cas. En règle générale, votre médecin vous donnera un aperçu de la durée de l'intervention.

L'intervention chirurgicale

Il existe de nombreuses façons de lutter contre cette maladie par la chirurgie. Votre médecin vous recommandera un type de chirurgie en fonction de facteurs tels que le nombre de lésions que vous avez, le risque de récidives, la zone du corps affectée, le stade de votre HS, etc.

Les types de chirurgies de l’HS comprennent :

  • Excision large : élimination complète des masses (qui s’accompagne souvent de l’élimination des tissus sains environnants). L’excision large est considérée comme le type de chirurgie le plus invasif. Des greffes de peau peuvent être nécessaires. Parfois, l’anesthésie générale est privilégiée pour calmer le patient.

  • Excision préservant les tissus : élimination de la peau affectée uniquement, sans toucher aux tissus sains environnants. Cette technique est moins invasive d’une excision large, mais présente un risque plus élevé de récidive.

  • Excision locale : élimination d’une masse à chaque fois

  • Deroofing (mot technique en français ?) : le chirurgien enlève le « toit » ou la partie supérieur du tissu à l’aide de ciseaux chirurgicaux, un laser ou une électrochirurgie. Cette technique conduit à moins de cicatrices.

  • Incision et drainage : le chirurgien ouvre les masses et les draines. C’est la technique la plus rapide pour soulager la douleur, mais elle présente le risque le plus élevé de récidive.

Après l'intervention chirurgicale

Le temps de récupération suite à une chirurgie de l’HS varie, mais vous devriez vous sentir de retour à la normale en quelques jours à quelques semaines, en fonction de si vous avez des points de suture. Assurez-vous de garder la zone propre et sèche pour éviter tout risque d'infection. Les démangeaisons ou les douleurs sont courantes, mais informez votre médecin si vous ressentez un gonflement ou une douleur excessive.

Vous devrez organiser votre retour chez vous le jour de votre intervention chirurgicale. Nous vous recommandons que quelqu'un reste avec vous pendant les premières 24 heures à la maison. Lorsque vous quitterez l'établissement après la chirurgie, rentrez chez vous et reposez-vous. Évitez de faire d'autres plans le jour de votre chirurgie. Dès le lendemain, vous pouvez augmenter votre activité au fur et à mesure que vous vous sentez prêt.

Vous recevrez probablement une ordonnance pour des analgésiques après votre chirurgie. L'infirmière vous fera part d'un plan de contrôle de la douleur après l'intervention chirurgicale, en fonction de vos besoins. Ce plan comprend des activités comme l'application de la glace sur les incisions et un régime médicamenteux. Souvent, nous vous recommanderons de prendre du Tylenol et de l'Advil (comme Motrin, de l'ibuprofène) ou de l'Aleve en plus des analgésiques narcotiques.

Saviez-vous que nous avons un groupe de soutien ?

Vos questions et préoccupations ont très probablement été posées et répondues dans notre groupe de soutien. Modéré par nos diététiciens, nos infirmières et notre personnel. Nous vous fournissons une éducation fiable et des ressources pour vous aider tout au long de ce processus de changement de vie.