Types de chirurgies

Cystectomie pilonidale – Chirurgie du kyste pilonidal

Aperçu

Qu’est-ce qu’un kyste pilonidal ? Un kyste pilonidal est le nom que nous donnons au kyste qui est généralement situés près du coccyx, au-dessus du sillon inter-fessier. Ces cavités anormales se produisent généralement lorsqu'un poil incarné perce la peau et s'incruste sous la peau. Si l'abcès s'infecte, il peut être extrêmement douloureux pour le patient.

Pourquoi?

Il existe deux moyens pour traiter un kyste pilonidal infecté : le drainage ou le recours à une ablation par intervention chirurgicale. Si le kyste n’est pas traité, il présente le risque de se développer en un cancer cutané appelé carcinome squameux. Pour cette raison, il vous est recommandé de consulter immédiatement votre médecin si vous soupçonner la présence d’un kyste pilonidal.

Toutes les chirurgies, qu'elles soient majeures ou mineures, comportent des risques. La cystectomie pilonidale présente généralement les risques suivants :

Risques

Risques de la chirurgie

  • Les complications les plus courantes comprennent la nausée, le vomissement, la rétention urinaire, les maux de gorge, et les maux de tête.
  • Les complications les plus sévères comprennent le risque de crise cardiaque, d’AVC, de pneumonie, et de formation de caillots sanguins. - Infection de la zone traitée par la chirurgie.
  • Infection de la zone traitée par la chirurgie.
  • Développement de chéloïdes (une cicatrice épaisse).
  • Saignement excessif.
  • Douleur, gonflement, irritation ou gêne au niveau de l'incision.
  • Perte de la sensibilité entourant la zone concernée si les terminaisons nerveuses doivent être coupées. Cela peut être temporaire ou permanent en fonction des cas.
  • Récidive du kyste pilonidal après la chirurgie

A quoi s'attendre avant l'intervention chirurgicale

Vous devrez peut-être prendre des antibiotiques avant la chirurgie. Des analyses de sang de routine ne sont généralement pas nécessaires, mais peuvent être recommandées avant la chirurgie en fonction de l'âge du patient et de l'existance de problèmes médicaux.

La cystectomie pilonidale est une chirurgie mineure et se fait en ambulatoire (vous pourrez rentrer chez vous une fois la chirurgie terminée). Avant votre chirurgie, une infirmière ou un médecin délimitera la zone à traiter, la nettoiera et répondra à toutes les questions que vous pourriez avoir. Ensuite, vous serez emmené au bloc opératoire où votre anesthésiste vous mettra sous anesthésie générale.

L'intervention dure en moyenne 45 minutes. En règle générale, votre médecin vous donnera un aperçu de la durée de l'intervention.

L'intervention chirurgicale

Votre chirurgien utilisera un scalpel pour couper et retirer le kyste, les sinus, la peau, les pores et les tissus se trouvant autour de l’infection. La zone sera nettoyée et tous les liquides seront drainés. Le chirurgien peut mettre une compresse de gaze autour de la plaie si celle-ci est importante. De plus, si la cicatrice est large, le chirurgien peut avoir recours à des points de suture pour la fermer. 

Après l'intervention chirurgicale

Le temps de récupération suite à une cystectomie pilonidale varie, mais vous devriez vous sentir de retour à la normale en quelques jours à quelques semaines en fonction de si vous avez des points de suture. Assurez-vous de garder la zone propre et sèche pour éviter tout risque d'infection. Les démangeaisons ou les douleurs sont courantes, mais informez votre médecin si vous ressentez un gonflement ou une douleur excessive.

Vous devrez organiser votre retour chez vous le jour de votre intervention chirurgicale. Nous vous recommandons que quelqu'un reste avec vous pendant les premières 24 heures à la maison. Lorsque vous quitterez l'établissement après la chirurgie, rentrez chez vous et reposez-vous. Évitez de faire d'autres plans le jour de votre chirurgie. Dès le lendemain, vous pouvez augmenter votre activité au fur et à mesure que vous vous sentez prêt.

Vous recevrez probablement une ordonnance pour des analgésiques après votre chirurgie. L'infirmière vous fera part d'un plan de contrôle de la douleur après l'intervention chirurgicale, en fonction de vos besoins. Ce plan comprend des activités comme l'application de la glace sur les incisions et un régime médicamenteux. Souvent, nous vous recommanderons de prendre du Tylenol et de l'Advil (comme Motrin, de l'ibuprofène) ou de l'Aleve en plus des analgésiques narcotiques

Malheureusement, il y a toujours un risque de récidive du kyste pilonidal après la chirurgie. Les études montrent un risque élevé de récidive pouvant atteindre les 30%. Dans ces conditions-là, il vous est recommandé de prendre au sérieux votre suivi auprès de votre médecin.

Saviez-vous que nous avons un groupe de soutien ?

Vos questions et préoccupations ont très probablement été posées et répondues dans notre groupe de soutien. Modéré par nos diététiciens, nos infirmières et notre personnel. Nous vous fournissons une éducation fiable et des ressources pour vous aider tout au long de ce processus de changement de vie.